Expo Grève de 60 et d'aujourd'hui PDF Envoyer

1960 : « On prenait la Belgique pour une société stable, contente et propre » écrivait le New York Herald Tribune.
Premières télévisions, machines à laver, scooters... la société de consommation s'installe dans la période des « golden sixties ». Le taux de chômage est bas et les salaires en hausse. Sur les écrans sort La Dolce Vita, mais aussi Psychose. Derrière l'insouciance, il y a les inquiétudes : les troubles du Congo, les fermetures de charbonnages, la Loi Unique d'austérité, la grande grève...

2010 : « Un pays au bord du gouffre » titre Paris Match.
Une révolution des techniques de communication est en marche : après Internet, l’iPad et l’iPhone font leur apparition. Avatar et la 3D réinventent le cinéma. Les frontières sont plus ouvertes que jamais et certaines libertés individuelles ont progressé. La crise belge se décline sur les modes financier, économique, social, politique, environnemental, institutionnel... Le chômage est largement supérieur à celui d'il y a cinquante ans, la dette publique explose et les services publics sont menacés. Les nationalistes flamands ont le vent en poupe et les francophones s’interrogent sur leur avenir.


Serait-il temps de rêver une nouvelle société ?

L'exposition itinérante réalisée par Présence et Action Culturelles et Peuple et Culture Wallonie-Bruxelles, avec la collaboration de l'Institut d'Histoire Ouvrière Economique et Sociale invite les jeunes et les moins jeunes à réfléchir sur les enjeux sociétaux présents et futurs à la lumière du passé.

Elle se construit en 18 toiles imprimées qui nouent évènements de 1960 et de 2010 autour d'objets, de titres de journaux, de photos et de caricatures, de calicots et de visages avec juste ce qu'il faut de textes explicatifs pour permettre de comprendre sans lasser.

Cette exposition a pour ambition d’inviter les visiteurs à questionner le monde à travers les panneaux suivants :

- Panneau 1 : Intro « (G)Rèves de 60 et d’aujourd’hui ».
- Panneaux 2 et 3 : «  Contextes ».
- Panneau 4 : «  Austérités ».
- Panneau 5 : «  Acteurs politiques ».
- Panneau 6 : «  Acteurs syndicaux ».
- Panneau 7 : «  Réformes de structure ».
- Panneau 8 : « Fédéralismes ».
- Panneaux 9 et 10 : «  Dynamiques de Grèves ».
- Panneau 11 : «  Grèves au quotidien ».
- Panneau 12 : «  Censures et Médias ».
- Panneaux 13 et 14 : « Violences et Répressions ».
- Panneau 15 : «  Élections ».
- Panneau 16 : «  Impacts des Grèves ».
- Panneaux 17 et 18 : « Chronologie ».


Prolongements :

  • L'exposition s’accompagne d'un carnet « Serait-il temps de rêver une nouvelle société ? » qui reprend des documents de l’expo et approfondit certains thèmes.
  • L’expo se prolonge également par un montage d'interviews d'acteurs significatifs de la grève. Ces interviews ont été menées par Ludo Bettens, Dawinka Laureys (IHOES) et Concetta Amella (PAC).

Infos et réservations :

Si vous désirez des renseignements, recevoir le dossier de présentation de l'expo et la fiche technique ou accueillir cette exposition, vous pouvez nous contacter : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou 04 221 42 10