Du 4/10 au 17/11 - Expo Temps de Travail. Mesures et démesures. PDF Imprimer Envoyer

Plus que jamais avec l’augmentation croissante du taux de chômage, l’apparition de nouvelles maladies professionnelles et la flexibilité horaire accrue, choisie ou subie (surtout pour les femmes), il est temps de s’interroger sur notre rapport au travail et sur sa place dans notre société et notre vie.

 

L’exposition retrace l’évolution du temps de travail et la place de celui-ci dans notre société.
Constituée de six modules scénographiés qui abordent chacun à leur manière la thématique du travail. L’exposition est visible de manière individuelle ou sous forme de visites guidées accompagné d'un animateur.

Accessible à tous
Mardi à vendredi de 12h à à 17h30 - Samedi de 10h à à 17h30
Entrée libre


Visites animées pour les groupes organisés (+/- 1h) :
Mardi à vendredi de 9h à  17h30 et samedi de 10h à à 17h30
Sur réservation - 04/221.70.33 - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
1€ par personne

Partenaires
http://www.pac-liege.be/
https://www.pointculture.be/
http://www.promotionetculture.be/

Programmation:
Le samedi 06/10 : Vernissage
- 16h : Projection du film « Le Bonheur au travail » de Martin Meissonnier.
Le bonheur au travail est-il encore possible ? Quelques entreprises ont fait le pari d’innover en mettant en place de nouvelles formes d’organisation du travail : suppression de la hiérarchie intermédiaire, flexibilité des horaires, télétravail. Elles affichent une croissance impressionnante.
https://www.youtube.com/watch?v=Te6m8Iiw-tg

- 18h : Vernissage de l’exposition avec une visite guidée (coin enfants).

- 19h : Conférence slamée « La magie du burn-out » par Lisette Lombé, (slameuse performeuse). Mélange de lectures-performances, de témoignages et d’échanges pour briller là où nous brûlions.https://www.youtube.com/watch?v=Yonn5v_zgWY

Le samedi 20/10 : Journée slam et travail
- De 13h à 16h : Atelier slam animé par Lisette Lombé.
- De 16h à 18h : Scène slam avec les participants de l’atelier et ouverte à tous.

Le jeudi 25/10 de 18h à 20h : Conférence « Métamorphoses du Travail. Evolution sociétale et langagière. » par Jean Cornil et Olivier Starquit.
Jean Cornil est essayiste, il a été Directeur-adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme. Il a été Sénateur puis Député fédéral. Depuis 2010, il se consacre à la réflexion et à la transmission notamment au travers de la philosophie et des sciences humaines Il est l’auteur du documentaire (https://www.youtube.com/watch?v=fME_WHdEhjI) et du livre éponyme « Face au métamorphoses du monde ».

Olivier Starquit est licencié en philologie germanique, maître en traduction, en relations internationales et en politique européenne, il est l’auteur d’ouvrages tels que : « L’individu privatisé », « Des mots qui puent »…
https://www.babelio.com/livres/Starquit-Des-mots-qui-puent/1041900

Le jeudi 15/11 : Conférence « Notre histoire : gagner du temps de vie »
Les grandes conquêtes sociales ont toujours eu deux grands axes de revendications : gagner du salaire et gagner du temps de vie.
En effet, de manière générale, nous travaillons 2 fois moins que nos grands-parents en gagnant 2 fois plus. L’école obligatoire, l’obtention des 3x8h de travail par jour, les vacances annuelles et la pension sont autant d’exemples qui ont permis de diminuer le temps de travail sur une carrière. Pourtant cette dynamique tend à disparaître.

Depuis les années 80, la vague libérale n’a de cesse de vouloir faire travailler plus pour gagner moins avec comme résultat du chômage de masse, des maladies de plus en plus longue et difficiles à soigner et une prolifération de « Burn out ».
Réduire le temps de travail de manière collective n’a donc jamais été aussi indispensable. Cette revendication syndicale est un levier puissant qui permettrait de répondre aux défis du chômage, du bien-être au travail, de la conciliation « vie privée/vie professionnelle ou encore réfléchir sur notre consommation ou nos moyens de transport. La question n’est donc pas « est-ce qu’il faut réduire le temps de travail ? » mais plutôt « comment ? ».

La FGTB revendique une réduction collective du temps de travail avec maintien du salaire et embauche compensatoire à adapter au réalité du secteur dans l’espace d’une Loi-cadre.

Venez prendre le temps d’en discuter avec nous et, ensemble, (re)mettre en route cette revendication qui allie progrès social et récupération de temps de vie.